14-18

Accueil > 2016 > Travail en cours > 3èmes du collège G. Clemenceau (Lyon 7) > Des Italiens place du Pont

Des Italiens place du Pont

dimanche 9 octobre 2016, par Eliane DE BARBA

Nous avons choisi la place du Pont (comme nous l’appelons) car nous trouvons que cette place est un lieu intéressant historiquement.
En effet, cette place a une histoire. Avant la Grande Guerre des Italiens s’y sont installés pour proposer leurs savoirs et leurs aides dans différents métiers ouvriers.Dans ce quartier populaire, la vie y était chaleureuse, les habitants avaient des cultures différentes comme aujourd’hui.Il y avait de nombreux commerces et des usines.De plus, lors de la Première Guerre mondiale, des immigrés italiens se sont engagés auprès de la France.

Nous avons fait des recherches sur la place du Pont. La place du Pont c’est la place Gabriel Péri. On l’appelle place du Pont parce-qu’avant le pont de la Guillotière arrivait jusqu’à cette place .
Cette place était un lieu de rencontres déjà avant la Première Guerre mondiale.
Dans le quartier de la Guillotière venaient travailler des paysans venus d’autres régions de France (d’Ardèche, du Limousin) : ils se faisaient parfois employer comme domestiques ou étaient colporteurs.
Place du Pont vivaient beaucoup d’immigrés car le quartier s’était industrialisé et était donc très ouvrier. Dans le quartier se sont développées par exemple les verreries. A partir des années 1880 elles se mettent à recruter des « gamins » italiens. Ces immigrés étaient surtout des Italiens venus du nord de la péninsule par exemple de la région du Piémont : ils étaient 9 000 en 1891 et 12 000 en 1911. La place du Pont servait de « place de grève » où on recrutait les migrants quand ils étaient au chômage. La place avait déjà une réputation de place cosmopolite. Ces migrants travaillaient aussi dans le bâtiment, la chapellerie mais les Italiens avaient aussi créé des cafés, ouvert des entreprises.
Ces immigrés italiens connaissaient des réactions de rejet de la part des Français.

Messages

  • Bonjour à vous les scénaristes. Votre quartier a effectivement une longue histoire. C’est le plus ancien de la rive gauche du Rhône. Il s’est développé autour du pont qui permettait le passage vers le Dauphiné, l’Italie, la Provence dès le Moyen-Age. C’est un axe majeur dans l’histoire de Lyon. La Guillotière (alors commune iséroise) fut annexée par la ville de Lyon en 1852 et suite à l’énorme crue de 1856, il fut décidé de la préserver des caprices du fleuve grâce à la construction d’une grande digue. Dès lors le quartier se développa rapidement…
    Effectivement, durant le XIX° siècle, les Italiens viennent s’installer mais je n’ai rien à vous apprendre sur eux, vous savez tout grâce à vos remarquables recherches (au cours du XX° siècle viendront les Arméniens, Juifs askénazes et sépharates, pieds-noirs, Algériens, Tunisiens, Asiatiques du sud-est, Turcs, Africains sub-sahariens…).
    Vers 1914 le quartier est donc déjà un quartier populaire avec, comme vous l’avez dit des commerces, des usines, des cafés… mais aussi des tensions sociales (en 1910, on l’appelle le « triangle du crime »)... Il est peuplé d’ouvriers et d’employés mais aussi de commerçants, de classes moyennes et supérieures. Le lieu que vous avez choisi, la place du pont, a été baptisé « place Gabriel Péri » en 1947 (en hommage à un député et résistant communiste fusillé en 1941) mais on le désigne encore souvent sous le vocable de « place du Pont » ou « place dup’ » car, comme vous le savez, l’ancien pont allait jusqu’à l’ouverture de la grande rue de la Guillotière (jusqu’en 1952). Un dernier point concernant les Italiens engagés pour la France. L’Italie en 1914 est membre de la Triplice (Autriche-Hongrie, Allemagne et Italie) mais le pays restera neutre avant de s’engager finalement aux côtés de la Triple-Entente (France, Russie, Royaume-Uni). Les Italiens qui s’engagent dès le début du conflit pour la France le font souvent à titre individuel ou en intégrant la « légion garibaldienne ».
    Voilà encore bravo pour votre travail et à très bientôt.
    David Rosset

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?